paramètres pour convertir mp3

Les bons réglables pour convertir un fichier en mp3

Arrivé dans le monde musical au début des années 90, le MP3 fait désormais partie intégrante de notre quotidien et il devient courant de convertir dans ce format de compression nos CD et DVD, jusqu’à nos vieilles cassettes et vinyles. Voici comment bien régler les paramètres pour convertir en mp3.

Quels réglages choisir pour convertir en MP3 ?

 

Il faut savoir que le MPEG-1/2 Audio Layer 3 a pour objectif de réduire la taille d’un fichier en supprimant certaines données tout en minimisant la perte de qualité. Le rendu sonore a de quoi satisfaire la plupart des personnes qui écoutent de la musique sur leur mobile, leur PC ou un lecteur spécial, tandis que les vrais mélomanes détracteurs du MP3 affirment percevoir immédiatement la différence. Alors, comment obtenir un bon encodage ?

 

Pour convertir vos fichiers en MP3, le taux de compression est le paramètre le plus important. Il varie de 8 à 384 kb/s, et pour choisir le bon taux, il faut s’intéresser au gain de place recherché et à l’utilisation prévue. Alors que 96 kb/s font l’affaire pour de la voix uniquement, 128 kb/s au moins sont nécessaires pour de la musique, à condition de ne pas être exigeant.

 

Pour vos morceaux préférés, que vous souhaitez avoir en « qualité CD », 192 kb/s est le minimum, mais si vous n’avez pas de contraintes de stockage, vous pouvez allégrement monter jusqu’à 256, voire 320 kb/s. Voici une idée de l’écart de poids : pour un morceau de trois minutes et demie environ, vous occuperez 8,22 Mo d’espace disque en 320 kb/s, mais ce volume descend à 3,29 Mo en 128 kb/s.

 

Autre caractéristique importante, le débit. Il en existe trois : le débit constant (CBR), si vous privilégiez la qualité, le débit variable (VBR) en cas de problèmes de taille de fichier, et le débit optimal, qui est une combinaison des deux premiers (ABR).

 

Complétez les informations de vos fichiers

 

Lorsque vous convertissez le contenu d’un CD en MP3, la plupart des logiciels proposés ici reprennent automatiquement les métadonnées de chaque piste (nom de l’artiste, album, année de sortie, genre musical…) pour remplir les champs du fichier MP3 correspondant.

 

À défaut, pour vous éviter de tout ajouter à la main, utilisez des logiciels gratuits et efficaces comme Mp3tag. Et pour compléter votre album, récupérez sa jaquette sur Internet, en optant idéalement pour une image moyenne.

 

Il existe d’autres outils très utiles pour créer vos compilations de MP3 : MP3Gain pour égaliser le volume d’un grand nombre de morceaux issus de différentes sources, Audacity pour couper certaines parties d’une chanson, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *