Se protéger correctement contre les menaces du web

Actuellement, il faut surtout craindre les logiciels espions et les Troyens même si les virus qui détruisent les fichiers et perturbent le bon fonctionnement du système de l’ordinateur existent encore. Ces programmes sont désormais utilisés par les pirates pour récupérer des données personnelles sur les ordinateurs des particuliers et des entreprises afin de prendre son contrôle à distance ou les utilisées à des fins malveillantes.

Les logiciels d’espionnage peuvent se cacher au cœur de fichier d’apparence anodine que l’on peut télécharger gratuitement. Les pirates tentent également en ce moment de récupérer ces données en se basant sur l’envoi de courriels censés provenir d’un tiers de confiance comme les banques et les sites e-commerce et demandent une confirmation d’identifiant et de mots de passe.

Prendre recourt à un logiciel antivirus

Pour faire face à cette menace, il est fortement recommandé de prendre recours aux logiciels antivirus. La moindre des précautions à prendre est d’installer un pare-feu sur chaque ordinateur. Le pare-feu se charge de contrôler les échanges de données entre le réseau et l’ordinateur et l’antivirus permet de repérer les codes malveillants susceptibles de s’infiltrer sur le disque dur. La suite de sécurité effectue ce repérage en les comparant à une base de signatures tenue à jour par les éditeurs ou en faisant une analyse basée sur la reconnaissance de parties de codes.

Les versions gratuites

Les éditeurs de sécurité mettent gratuitement à la disposition des internautes des antivirus dont les performances n’ont rien à envier à celles des versions payantes. Ces versions gratuites ne protègent pas contre les spywares ou les rootkits, ne portent pas d’attention particulière au téléchargement des fichiers, ne contrôlent pas forcément les courriels et leurs pièces jointes avant leur enregistrement sur l’ordinateur ou ne tentent pas de repérer en temps réel les sites Internet susceptibles d’infecter l’ordinateur. Contrairement aux versions payantes comme le gdata par exemple qui bénéficient de dernières innovations en matière d’analyse comportementale et qui ne présentent pas de manques qui pourront se révéler fatals pour les utilisateurs moins aguerris ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *